PHOTOS DES SORTIES 2022

ANNÉES

10 septembre 2022 - Escalade - Le Pilier du Gier

Escalade – Le Pilier du Gier
10 septembre 2022

Le Pilier du Gier ou … des cèpes au rocher !

De la journée Michel F . avait donné un agenda précis

Départ à l’aube du parking de la Jasserie

Moins d’une heure de marche d’approche

Et 3 heures cheminant sur la roche

Voilà une escapade qui s’annonçait rondement menée

Pour cette escalade du Pilier du Gier

Cependant, après la pose photo devant le tremplin

A peine pénétrés dans la forêt

Un parfum subtil de sous-bois nous parvint

Et Noémie l’œil aux aguets

Eu tôt fait de dénicher les premiers bolets

Dés lors l’objectif initial devint plus flou

La troupe déambula , fouilla , tels des furets

Envahie par la pulsion mycologique avant tout

Mais, la musette remplie, à l’approche du Planil

L’équipe, subitement décida de reprendre le fil

initial et bifurqua vers le saut du Gier

point de départ de la voie du pilier

Conscients du retard pris sur le planning initial

Ils décident , en disciples zélés du manitou d’Escapilade

D’opter pour un raccourci, se révélant une authentique raquinade

Entre ronces et genêts pour atteindre le saut, le Graal

Un peu avant midi donc l’assaut du pilier fut donné

Pas fâchés d’enfin toucher le rocher

Les 2 cordées s’élèvent lentement mais sûrement

Sous le regard dédaigneux des milans

Vint les longueurs de traversées sur la crête

Source indiscutable de coincements, frottements ardus

Michel jura mais un peu tard que tirer des bouts de 20 mètres

Avec une corde de 80 on ne l’y prendrait plus

Notre  Haddock  ligérien la grand voile semblait hisser

Pendant qu’Audrey, au relais, s’octroyait une sieste méritée

Et le reste de la troupe encourageait son capitaine

Tout en regrettant le « gandeau »  laissé au parking, quelle déveine !

La folle équipée pris fin au soleil incliné

Autour d’un goûter ma foi bien apprécié

A discuter de la recette préférée à tenter

Pour cette récolte de bolets du pilier du Gier

Patrick

12-13 mars 2022 - Ski de rando - Week-end progression au refuge de Terre Rouge

Ski de rando – Week-end progression au refuge de Terre Rouge
12 – 13 mars 2022

La neige ne s’étant pas décidée à tomber en grande quantité cet hiver, un groupe d’irréductibles skieurs a tout de même les spatules qui frétillent… et décident de se retrouver à la station de Valmeinier pour 2 jours consécutifs de ski de randonnée. C’est en partant plein Sud depuis la station à 1800 m d’altitude, que l’on traverse un beau vallon dominé à son extrémité par le Mont Thabor. C’est l’objectif du WE !

Mais le vent s’est également invité à la partie, et nous caresse le visage tout au long de notre progression dans le vallon sauvage de la Neuvache. La montée vers Roche Noire nous offre le répit d’être abrité dans la combe de la vache. Et la superbe vue du sommet à 3067 m d’altitude récompense les efforts des vaillants randonneurs. Il ne reste plus qu’à redescendre sur le refuge de Terre-Rouge pour bien clôturer la journée.

Après une bonne nuit de sommeil, décision est prise de rebrousser chemin face à un vent toujours vigoureux et une couverture nuageuse qui ne quitte pas le sommet du Mont Thabor. Nous remontons alors un vallon en direction vers la Roche du Lac, puis continuons en direction du col des Marches, avant de redescendre sur la station.

Chacun aura pu tester ses équipements de protection contre le vent, mais aura surtout découvert un joli secteur plein de potentiel pour des randonnées hivernales. C’est également un superbe refuge de Terre-Rouge, gardé en hiver comme en été, où la bière locale se savoure après les heures passées en plein air au milieu des cimes du massif du Thabor.

Quant au fameux Thabor, il faudra remonter une expédition l’hiver prochain pour tracer de belles courbes sur ses flancs !

Sélection de photos au lien suivant : https://1drv.ms/u/s!AhnQ1mAoaaYlwQKWcjr5j29HO1rH?e=8sZOyj

20 février 2022 - Ski de rando - Petite Miaz

Ski de rando – Petite Miaz
20 février 2022

Comme toujours, le départ des Troncs au bout de la vallée du Bouchet à Grand Bornand est un exercice de conversions … pénible ! Une fois ce passage périlleux et plein de vernes, et une erreur de de cartographie du responsable de course, nous voilà arrivé sur le plateau sous le mont Charvet, encore quelques mètres et nous voilà arrivés au pied de la combe.

L’équipé monte jusqu’au col et découvre le fameux amphithéâtre du Mont Fleury, un dernier effort et nous voilà rassemblés au dernier col derrière le rocher de la petite Miaz. La descente se fera par ce chemin dans une neige tantôt dure tantôt décaillée. Une fois de retours dans la Combes l’exposition au soleil nous offre une moquette comme on les aime.. On notera que dans la même journée nous avons failli perdre le président de la FFME de la Loire parti dans la montée comme un lion, et le président d’escaplilade qui lui a lâché un peu trop de chevaux à la descente (merci le casque).

Sélection de photo : 

https://www.dropbox.com/sh/un7fyi2vjb3c5rf/AADp043sY854lL5SqoFmDVJja?dl=0

23 janvier 2022 - Ski de rando - Pointe du midi

Ski de rando – Pointe du midi
23 janvier 2022

Nous sommes partis vaillants depuis Chinaillon pour monter la pointe du midi et faire la boucle par la combe sauvage. Après avoir passé la pointe de Dzérat, nous avons entamé la montée au col de la pointe du midi. Les 200 deniers mettre auront entamé les corps. Les premiers mètres de la combe sauvage à environ 40° auront raison de notre détermination. 

Après avoir profité de la vue sur la chaîne de Aravis, nous décidons de descendre sur le même itinéraire dans une neige transformée mais à travers les pierres déjà apparente à cause du manque de neige. Le déjeuner sera pris plus bas sur les ruines dans ancien chalet d’Alpage.

Sélection photo : https://www.dropbox.com/sh/082ri34mrjnbpgf/AAAJBsDqdU4vGZ5ANhd0BnLNa?dl=0

16 janvier 2022 - Ski de rando - Journée initiation au col de Claran

Ski de rando – Journée initiation au col de Claran.
16 janvier 2022

Première sortie du club de la saison ! En route pour le massif de Belledonne et la station du Collet d’Allevard.

Après une première montée le long des pistes avant l’ouverture de la station, on profite de la vue sur les massifs de Chartreuse, de Bauges et Belledonne du haut de la crête des Plagnes, avant de basculer en mode descente… premiers virages dans les combes abritées au Nord de la crête. Mais une fois en bas… il faut bien remonter ! Chacun a son rythme, tout le monde progresse vaillamment vers la crête des Plagnes, puis c’est à nouveau la descente jusqu’au refuge de Claran pour un pause déjeuner bien méritée !

Chacun en profite pour reprendre des forces et s’exercer à la recherche de victime en avalanche en manipulant son DVA (détecteur de victime en avalanche).

Enfin, le ventre plein et les jambes plus ou moins fatiguées, c’est du courage qu’il faut pour rejoindre une dernière fois la crête des Plagnes en passant par le col de Claran, et enfin retrouver la voiture par les pistes de la station.

Le beau temps aura permis à chacun de pleinement profiter du petit coin sauvage et d’un peu de poudreuse dans les versants Nord du col de Claran.

Pas moins de 3 montées de 400 m de dénivelée, autant de descente, quelques révisions techniques… une journée bien remplie pour une reprise !

Sélection de photos au lien suivant : https://1drv.ms/u/s!AhnQ1mAoaaYlwHxM9WmKGK7SAGg_?e=2ZJdYI

ANNÉES